20 ans en Afghanistan

afghanistan-crise-mission-historique-aide

Photographies par Sandra Calligaro – Afghanistan

L’Afghanistan est en situation de crise depuis plus de 35 ans. Malgré une aide internationale élevée, les besoins fondamentaux des populations restent considérables : accès aux soins, moyens de subsistance …

 

Une mission historique d’Action contre la Faim

La première mission de l’organisation en 1979 avait pour but de venir en aide aux réfugiés afghans au Pakistan. Après une période d’absence, Action contre la Faim est revenue en Afghanistan en 1995 pour y développer des programmes à Kaboul, puis dans le Pansheer et le centre du pays, y compris durant les bombardements de 1995 – 1996 et fin 2001. Entre 2002 et 2003, l’Afghanistan est la plus importante mission d’Action contre la Faim.

Depuis 2004, l’ONG, toujours présente dans le pays, s’interroge sur la situation critique de l’Afghanistan et sur les difficultés croissantes rencontrées pour venir en aide aux populations les plus vulnérables. L’organisation a longtemps concentré sa réponse à une intervention d’urgence auprès des déplacés et des familles impactées par les catastrophes naturelles et les conflits. Désormais, elle développe des interventions de plus long terme pour renforcer la capacité des familles à se préparer aux désastres et à améliorer durablement la situation nutritionnelle des enfants.

 

afghanistan-crise-mission-historique-aide(3)

 

En 2015, la mission était présente dans 4 régions : à Kaboul auprès des familles déplacées vivant dans des bidonvilles, à Ghor, Mazar et Helmand auprès des victimes des aléas climatiques à répétition (sécheresses, inondations et glissements de terrain…) et des populations qui n’ont pas accès aux services de soins primaires. Les équipes soutiennent les acteurs locaux et forment les personnels des centres de santé. En plus, des programmes de nutrition, de santé, et de renforcement des pratiques de soins, elles développent également des activités liées à l’eau et l’assainissement afin d’en améliorer l’accès. Nos équipes proposent aussi des programmes de sécurité alimentaires et générateurs de revenus.

 

 afghanistan-crise-mission-historique-aide

« Loin de se résoudre, le conflit s’aggrave en Afghanistan »

2014 a été l’année la plus dangereuse pour les civils, avec plus de 10 500 victimes, le plus grand nombre de morts civils jamais enregistré depuis 2009. La même année, le nombre de personnes déplacées à cause du conflit armé a dépassé les 150 000. L’année suivante, l’instabilité croissante en Afghanistan a entraîné l’augmentation des attaques contre les civils, atteignant des niveaux sans précédent. Ce conflit met l’accès aux soins en danger : la situation de la nutrition dans le pays en est un exemple frappant. Des taux inquiétants de malnutrition aiguë ont été notés dans plusieurs provinces afghanes, dont la forme la plus grave qui est la malnutrition aiguë sévère. C’est notamment le cas dans le camp de déplacés de Khost avec un taux de malnutrition aigüe globale atteignant des seuils d’urgence critiques (22%).

 

Un espace humanitaire réduit

Sur le terrain, la fréquence et la gravité des attaques contre les travailleurs humanitaires s’amplifient. « En 2014, l’Afghanistan avait déjà été désigné comme le pays le plus dangereux pour les humanitaires. Ces affrontements, en réduisant ou empêchant l’accès des populations aux services de santé et aux autres services essentiels ont un impact réel sur la population. La situation de la nutrition dans le pays en est un exemple concret : protéger les humanitaires, c’est garantir l’aide dont les populations ont besoin », affirme Lucile Grosjean, chargée de plaidoyer crises humanitaires et conflits chez Action contre la Faim. L’année 2015 a été encore plus brutale avec 26 morts, 42 enlèvements et 17 blessés parmi les travailleurs humanitaires. Au-delà des attaques, des menaces et des intimidations, le conflit actuel continue d’empêcher les ONG d’accéder à certaines zones et de mettre en place leurs programmes.

Posté le 24 mars 2016 dans Afghanistan, Live, Vie de la mission

Partager

Back to Top