[En images] Éthiopie: Inondations à Gambella

La plus grande partie de la zone Nuer de la région de Gambella est inondable. Le camp de Lietchor, qui accueillent des réfugiés Nuer du Soudan du Sud a justement été installé dans cette zone, les terres étant rares dans la région. ACF propose un soutien en nutrition, pratiques de soins et assainissement aux réfugiés du camp Lietchor depuis son ouverture (février 2014).

Depuis la fin du mois d’août, le camp est inondé. Les réfugiés ont déplacé leurs tentes cherchant les emplacements les plus élevés possibles dans le camp, généralement les routes et le village voisin de NyNyang.

© ACF Éthiopie

 

Lietchor camp 7okLe camp de Lietchor inondé : les réfugiés ont déplacés leurs abris sur les routes en hauteur.

 

Le sol de deux centres de nutrition et pratiques de soins avait été surélevé d’environ 50 centimètres avant les inondations. Pourtant l’un deux  a été inondé et a dû être fermé. L’autre est resté opérationnel, tandis qu’un centre nutritionnel d’urgence supplémentaire a été installé dans une tente au sein du village de NyNyang. Enfin, un second centre d’urgence est prêt à répondre aux besoins spécifiques crées par les inondations et à apporter une aide nutritionnelle aux réfugiés et la population qui les accueille.

 

Baby friendly space L1okLes enfants jouant dans le centre de nutrition et pratiques de soin de Lietchor pendant que leurs mères assistant à une cession de sensibilisation.

 

mobile nut center NyNyangokCentre nutritionnel d’urgence dans le village de NyNyang.

 

Les inondations ont eu de graves conséquences sur la situation sanitaire du camp car la plupart des latrines ont été inondées. Les équipes d’ACF diffusent des messages de prévention en matière de santé et d’hygiène adaptés à cette situation.

Les inondations affectent également les réfugiés qui attendent leur déménagement vers les camps du point d’entrée de Mattar. La plupart des réfugiés ont trouvé refuge auprès de communautés qui les accueillent, mais certains vivent encore dans des abris collectifs entourés par la boue et l’eau. ACF fournit une aide nutritionnelle d’urgence aux réfugiés de ce point d’entrée. Comme son centre nutritionnel a été inondé, ces activités ont été transférées sous une tente.

 

collective shelter Mattar 4okLes enfants réfugiés à Mattar, près d’un abri collectif.

 

Nut center Mattar 3okUn centre nutritionnel d’urgence à Mattar.

 

La route entre Gambella et Lietchor est également coupée par les inondations. Lorsque c’est nécessaire les équipes d’ACF peuvent utiliser l’hélicoptère du HCR pour rejoindre Lietchor depuis Gambella. Dans l’intervalle, les équipes d’ACF sont à la recherche de bateaux pour pouvoir fournir de la nourriture, du carburant et d’autres outils pour permettre le maintien des programmes de nutrition, de pratiques de soins et d’assainissement en cours jusqu’à la fin des inondations. Bien que les autorités et le HCR aient l’intention de transférer les réfugiés vers un lieu plus approprié, une relocalisation massive restera impossible tant que la route est inondée. Assistance doit perdurer pour permettre aux réfugiés de traverser cette période très difficile.

 

road to Gambella 1okUne voiture ACF tentant de rallier Lietchor à Gambella le 5 Septembre 2014. Depuis lors, le niveau de l’eau a augmenté et la route est désormais fermée. 

 

ACF travaille en étroite collaboration avec les agences des Nations Unies et les autorités locales afin de répondre à cette urgence. Les programmes qu’ACF mène  à Gambella sont fiancés par ECHO, PRM, SIDA, la DDC, le HCR, le PAM, l’UNICEF et  les donateurs privés d’ACF.

Posté le 1 octobre 2014 dans Albums Photos, Ethiopie, Live, Multimédias

Partager

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 8 =

Back to Top