Sierra Leone : continuer à se laver les mains pour en finir avec Ebola

En Sierra Leone, la journée mondiale du lavage des mains, le 15 octobre, revêt une importance particulière avec l’épidémie d’Ebola qui sévit dans le pays depuis mai 2014. Le lavage des mains est l’un des piliers de la lutte contre la propagation du virus et s’est largement généralisé à travers le pays.

Cependant, l’utilisation du savon reste encore peu pratiquée dans les communautés, malgré les campagnes de sensibilisation massives. Les maladies diarrhéiques et les infections respiratoires sont ainsi respectivement la cause de 13 et 17% des décès des enfants de moins de cinq ans. Et le pays compte l’un des taux les plus élevés de mortalité infantile.

Le 15 octobre dernier, les étudiants de plus de 30 écoles se sont réunis à Freetown, la capitale du pays, et dans le district de Kambia pour sensibiliser les plus jeunes au lavage des mains et à l’hygiène à travers des activités ludiques. Le lavage des mains à l’aide de savon est un moyen simple, peu coûteux et extrêmement efficace pour réduire les risques de maladies, et le taux de mortalité associé à ces maladies. Se laver les mains aux moments importants, par exemple avant de manger ou après être allé aux toilettes, peut réduire l’incidence des maladies diarrhéiques et des infections respiratoires de 25% chez les enfants de moins de cinq ans.

10955718_1665992880354561_1159467958293285381_o

 

En Sierra Leone, Action contre la Faim travaille à l’amélioration de l’accès à l’eau, l’assainissement et la promotion de l’hygiène dans les communautés vulnérables, notamment dans les écoles et les centres de santé de la zone de l’ouest, et dans les districts de Moyamba et de Kambia. Au cours de l’année passée, les équipes d’Action contre la Faim ont travaillé dans un nombre important d’écoles afin d’améliorer les bonnes pratiques d’hygiène.

Cette année, la journée mondiale du lavage des mains a été l’occasion de mettre en avant les progrès réalisés jusqu’à présent dans le pays, et de renforcer ces bonnes pratiques. Alors que la Sierra Leone se dirige vers la fin de l’épidémie d’Ebola, Sasha Ekanayake, directeur des programmes d’Action contre la Faim en Sierra Leone, souligne « l’importance de cette journée de sensibilisation dans un contexte où la rigueur est de mise pour en finir avec Ebola, et construire des bases solides pour une nation encore plus saine. »

Posté le 21 octobre 2015 dans Sierra Leone

Partager

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 5 =

Back to Top