Situation de crise alimentaire au nord-est du Nigeria

Photographies : ACF / Nigeria

Dans le nord du Nigéria, le conflit entre le groupe Boko Haram et les forces gouvernementales a contraint 2,4 millions de personnes à quitter leur foyer. Le gouvernement nigérian a déclaré l’urgence alimentaire et nutritionnelle dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria à la fin juillet.

Pour la première fois en près de deux ans, les organisations humanitaires ont obtenu un accès limité à des zones où se trouvent des personnes déplacées, autrefois contrôlées par Boko Haram.

 

nigeriaweb1-1469690937-85

 

DES BESOINS URGENTS

Les rapports initiaux indiquent que les besoins dans certaines parties de Borno sont immenses. Les familles vivent sans accès adéquat à l’eau potable, à la nourriture, à des abris et à des soins. Selon les rapports de l’UNICEF, on estime qu’environ 250.000 enfants dans l’état de Borno souffrent de malnutrition aigüe sévère, et que la vie de 49.000 enfants est en danger immédiat, à moins de recevoir rapidement un traitement.
L’Organisation des Nations Unies a également effectué des enquêtes dans certaines parties de l’Etat de Borno qui ont confirmé la malnutrition, visible chez les adultes et les enfants, ainsi qu’une extrême rareté de la nourriture et de l’eau, et des installations sanitaires très limitées.
Action contre la Faim mène également une évaluation des besoins dans la zone nouvellement accessible de Borno pour déterminer l’ampleur et la gravité de la crise.

NOS EQUIPES EN ACTION

Action contre la Faim a mobilisé une équipe experte en intervention d’urgence à Monguno, dans l’Etat de Borno. Elle y mène des évaluations des besoins pour permettre le lancement immédiat de programmes d’urgence.
Au cours des prochaines semaines à Monguno dans l’Etat de Borno, l’organisation va déployer auprès des populations une aide en :

  • eau potable
  • kits d’abris temporaires
  • kits d’hygiène et matériel de secours
  • services de santé d’urgence et nutrition pour sauver la vie d’enfants vulnérables

Les programmes d’urgence seront élargis afin d’atteindre les personnes dans le besoin dans l’Etat de Yobe, et dans les camps et les communautés autour de Maiduguri dans l’Etat de Borno. Action contre la Faim y délivrera des soins d’urgence et programmes de nutrition, du matériel de secours, de l’eau potable et des installations sanitaires adéquates pour favoriser une meilleure hygiène et prévenir les maladies mortelles d’origine hydrique.

Posté le 8 août 2016 dans Afrique, Live, Nigeria

Partager

Back to Top