Après avoir décrit les terribles conditions de vie dans les camps centrafricains, il peut paraître surprenant d’en dire du bien maintenant. Lorsque je les compare à d’autres, il y a une chose que je trouve positive, mais qui masque une bombe à retardement en termes de santé et de nutrition.