Des milliards de criquets ravagent les cultures malgaches depuis le début du mois de mai et la population semble bien démunie pour y faire face.