Posts Tagged:Kaboul

Kaboul Kis : entretien avec Sandra Calligaro

Sandra Calligaro a passé 7 ans à Kaboul. De son séjour, elle a notamment réalisé un web reportage “Kaboul Kis, un autre regard sur l’Afghanistan“. Accompagnée d’une psychologue d’Action Contre la Faim, elle a été invitée dans l’intimité des familles et nous livre une part de leur réalité.      

Interview de Sandra Calligaro – Carnets du Monde – Europe 1

Sandra Calligaro rentre de Kaboul, où elle y a passé sept ans. De son séjour, elle a notamment tiré un web reportage “Kaboul Kis, un autre regard sur l’Afghanistan”. Accompagnée d’une psychologue d’Action Contre la Faim, elle a été invitée dans l’intimité des familles et nous livre une part de leur réalité. Interview sur Carnets…

Lire la suite →

Le mariage, le saut dans l’inconnu

A Kaboul, le regard de Giovanna Winckler-Roncoroni, psychologue à Action contre la Faim. Le mari et la femme ne se connaissent pas, ne se choisissent pas. Souvent des cousins choisis par la famille, les parents ou un oncle paternel, à peine aperçus avant d’être mariés. Le début de la vie d’une femme avec son mari…

Lire la suite →

Des jeunes filles à l’avenir tout tracé

A Kaboul, le regard de Giovanna Winckler-Roncoroni, psychologue à Action contre la Faim. Dans le milieu rural et parmi les communautés nomades, la femme a peu accès à l’éducation primaire. Elle se marie jeune, quitte sa famille pour entrer dans celle de son mari ayant pour rôle principal de s’occuper de la maison et d’assurer…

Lire la suite →

La belle-mère et le père, piliers de la famille

A Kaboul, le regard de Giovanna Winckler-Roncoroni, psychologue à Action contre la Faim. J’ai été impressionné par les récits, la découverte d’une société complexe où les rôles de chacun semblent intouchables, immuables bien que source de souffrance dont les hommes et les femmes en parlent sans toutefois dire qu’il faudrait faire autrement… Dans le cadre…

Lire la suite →

Dans l’intimité des camps de Kaboul

Le regard de Giovanna Winckler-Roncoroni, psychologue à Action contre la Faim. Kaboul, 1 800 mètres d’altitudes, maisons grises construites le long d’une large vallée. Les  hautes montagnes sont austères, enneigées. Il n’y a pas d’arbres. Rien n’arrête la poussière chaude de l’été. Ici il y a les couleurs du ciel changeant et de la terre…

Lire la suite →

Un regard sur la famille Afghane

Kaboul, 1 800 mètres d’altitudes, maisons grises construites le long d’une large vallée. Les hautes montagnes alentour sont austères. Sur les terrains vagues autour de la capitale se regroupent les camps illégaux accueillant les populations.

Back to Top