La malnutrition chronique touche plus de 50% des enfants malgaches de 6 à 59 mois ; et 26%, dans sa forme sévère. Il faut apporter une réponse durable et multi-sectorielle à la sous-nutrition à Madagascar.