Témoignage : notre intervention au Népal (3) – Santé Mentale à Suryamati & Chaughada

Textes et Photographies 2015 © Daniel Burgui Iguzkiza / ACF International
 0eWcjQzUmMurB0o37MrRcQRVQpytYNDe3k-yg5iyYyg 
 HvB23FlKodqxkAYMnobBxESBDKkRqKtojTflfDLp1k8
OUBV5rQAUU0LmlEIS14Jna1X9cvReXPGKakGBGYNlsA 
r5Qer_eYsTsK3LtcivSTDvEm4JO5X_ItJaEMWsIf4S0 

Dans cette région touchée par le tremblement de terre, Dulga Rai, 20 ans, se repose à l’ombre d’un arbre dans le village de Chaughada (Nuwakot). Mère de quatre enfants, elle vient d’allaiter ses deux bébés jumeaux, Samira et Sandee, âgés de 6 mois. Elle participe aux programmes de santé mentale et pratique de soins menés par Action contre la Faim. Comme toute la ville de Chaugada a été détruite après le séisme, elle dort sous une tente, avec son mari, ses enfants et son beau-père, comme beaucoup d’autres parents. “ACF m’a aidé à gérer le stress et parler ouvertement avec d’autres femmes. Mais je crains pour mes enfants, surtout les bébés. Je ne sais pas ce que nous allons faire quand la saison des pluies va commencer. Nous ne disposons pas encore d’un vrai toit pour nous abriter”, explique t-elle.

QDZ7FXIep2KbH--N1TYw2l2GygNooVnfIYrU-KOtkYA 
wImmWLx_arOXfY9UI1nEFZaKtVXyNHUk6VWoh43Uar8 
Lpvhe8SLJM5U9N1jxQJhFNR4buAvBLc7MmWK56t5tRU
DJaYSOhJkvTNRWrILUzJdZklqsUO7-ByO2Ql-in_bB0

Dans le village de Suryamati, les enfants jouent. Leurs mères participent à une séance de conseil psychosocial. Ces thérapies de groupe sont organisées par Action contre la Faim depuis le tremblement de terre. C’est à cet endroit, autour du plus grand arbre du village, que la communauté se réunit pour rythmer la vie sociale. ACF y a créé un espace sûr afin de permettre aux enfants de jouer, et libérer leur esprit après la catastrophe.

017_ACF_dburguiMCHP_Nuwakot01__MG_8429

Anita Rai, 2 ans, joue avec d’autres enfants du village, pendant que sa mère participe à une session de soutien psychosocial et de conseil aux femmes, dans le cadre des programmes de santé mentale et pratique de soins d’ACF.

019_ACF_dburguiMCHP_Nuwakot01__MG_8445

Ritu Nepali, 14 ans, joue avec la fille de son voisin, Anita Rai, 2 ans, dans le village de Suryamati. Leurs mères participent à des groupes de paroles réservés aux femmes, dans le cadre des sessions de soutien psychologique.

018_ACF_dburguiMCHP_Nuwakot01__MG_8439

Purnima Shrestha, 9 ans, est une jeune fille très dynamique et joyeuse. Comme c’est l’une des aînées du groupe d’enfants du village de Suryamati, elle ne se contente pas de jouer avec les enfants, elle tient à aider les équipes d’Action contre la Faim à mettre en place des jeux pédagogiques. Plus tard, elle aimerait étudier pour devenir médecin.

Posté le 9 juin 2015 dans Live, Népal, Récit, Témoignages

Partager

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 8 =

Back to Top