Témoignage : notre intervention au Népal (4) – Cash for work à Kabilash

Textes et Photographies 2015 © Daniel Burgui Iguzkiza / ACF International

Dans le village de Kabilash (district de Nuwakot), nos équipes ont démarré un programme de “cash for work”, après discussion avec les autorités locales et des membres du village comme l’association des femmes et des clubs des jeunes.

90 personnes auront participé à cette première partie du programme axé sur la sécurisation des moyens de subsistance des habitants, la remise en route de l’économie locale ainsi que la reconstruction de certaines infrastructures. Dans ce quartier, les populations sont rémunérées 8000 roupies népalaises par mois pour le nettoyage des débris et la réfection de l’école sévèrement endommagée. Cette activité a une forte importance pour la vie de la communauté. En plus de fournir une rémunération, ce dispositif encourage la dynamique de reconstruction, permet aux populations de choisir les priorités budgétaires de celle-ci et d’injecter de l’argent dans l’économie locale.

La mise en place du programme consiste à sélectionner les bénéficiaires potentiels, puis à suivre l’avancée des travaux. En plus des décideurs, il s’agit d’impliquer la communauté toute entière, en ciblant non seulement ceux qui sont capables de travailler, mais aussi les familles qui sont dans le besoin. Ce sont autant de bénéficiaires potentiels qui peuvent recevoir des espèces pour couvrir leurs manques.

Au terme de cette première phase du dispositif « cash for work », Action contre la Faim organisait la semaine passée la première rémunération en espèces dans le village de Kabilash, situé au sommet d’une montagne dans le district de Nuwakot.

 

Posté le 12 juin 2015 dans Live, Népal, Récit

Partager

Back to Top