Témoignages

“Ici, ce n’est pas facile de travailler, on se fait souvent exploiter”

Ahmed, Hafez, Mahmoud, Hamma, Fatima… Tous ces visages croisés à Kitim, petit village du nord de la Jordanie, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière. Toutes ces vies avec leurs histoires propres et qui partagent également la même : celle de la fuite, du déracinement, et de l’espoir qui réduit chaque jour un peu plus.

“Quand on a vu des morts à nos pieds, les images à la télé ne sont pas grand-chose”

Haffa nous explique qu’elle s’est réfugiée en Jordanie suite au décès de son mari, membre de l’Armée Syrienne Libre (FSA), lorsque Mahmoud déboule. Cheveux hirsutes, barbe de quelques jours et les habits fatigués de l’ouvrier qui ne ménage pas sa peine.

“Nous avons été prévenus qu’une attaque risquait d’avoir lieu, nous devions fuir.”

Les feuilles de tabac sont posées en tas, à même le sol. Trois vieilles femmes sont assises à côté. D’un geste lent et monotone, dans un silence seulement troublé par des cris d’enfants, les mains ridés les mettent à sécher, délicatement.

«Vous ne pouvez-pas m’emmener avec vous ?»

Chaque année, Action contre la Faim met en avant un pays dit « oublié » dans le cadre de sa Course contre la faim (CCF) qui est un projet de sensibilisation auprès des élèves entre 11 et 17 ans. Cette année, les dons collectés iront au profit des programmes à Madagascar.

« Il faut marcher au moins dix minutes pour aller chercher l’eau au puits »

1 habitant sur 10 boit une eau avec laquelle vous ne laveriez pas votre voiture !
Difficile à croire, lorsqu’il nous suffit de tourner un robinet pour déverser des litres d’eau traitée. Au même moment, à l’autre bout du globe, la situation est bien différente.

Madagascar

« Quasiment tous les enfants du quartier sont tombés malades à cause du puits »

Mangily, au Sud Est de Madagascar est habituellement bien connu des touristes visitant la Grande Ile pour ses plages de sable blanc et sa douceur de vivre…

« La vie est très dure pour une femme à Gao »

« Il y a plusieurs mois lors de la prise de Gao par les groupes armés, mon mari a été tué par une balle perdue. Je me suis peu à peu retrouvée toute seule avec ma mère et mon fils…

“Je veux que ma famille grandisse dans un endroit sûr”

Taroq Amodi et sa famille habitent dans un petit pavillon à Beit Layiha à Gaza Nord. L’explosion d’un missile dans leur cuisine a profondément changé la donne.Taroq Amodi et sa famille habitent dans un petit pavillon à Beit Layiha à Gaza Nord. L’explosion d’un missile dans leur cuisine a profondément changé la donne.Taroq Amodi et sa famille habitent dans un petit pavillon à Beit Layiha à Gaza Nord. L’explosion d’un missile dans leur cuisine a profondément changé la donne.

“Tellement de gens ont perdu leurs maisons et n’ont nulle part où aller”

Action contre la Faim travaille dans la bande de Gaza avec certaines des communautés les plus vulnérables. ACF s’assure qu’ils disposent de systèmes d’assainissement, d’eau potable et de moyens de subsistance…Action contre la Faim travaille dans la bande de Gaza avec certaines des communautés les plus vulnérables. ACF s’assure qu’ils disposent de systèmes d’assainissement, d’eau potable et de moyens de subsistance…Action contre la Faim travaille dans la bande de Gaza avec certaines des communautés les plus vulnérables. ACF s’assure qu’ils disposent de systèmes d’assainissement, d’eau potable et de moyens de subsistance…

Urgence choléra : l’interview de Claire Berthomieu, chef de mission Sierra Leone

Back to Top